Rosanna Lefeuvre      

À propos du corsage

Par Aline François-Colin

 

FR

 

Rosanna Lefeuvre a posé son regard sur la riche représentation d’étoffes et de drapés de la collection de peintures du Louvre. Elle en a tiré Le corsage, un cadrage propre à l’artiste sur un buste portant une robe de tulle et de velours drapé.  Cette commande du Louvre s’inscrit dans la continuité de ses expérimentations. Elle s’est attardée à dépeindre avec justesse la beauté de ces deux étoffes, inspirées par les subtiles superpositions de Hans Memling et la robe de La Laitière de Greuze. Chaque technique de gravure a été soigneusement choisie : l’aquatinte grattée rend fidèlement la douceur du velours, sa profondeur et son tombé tandis que l’héliogravure permet des finesses et une légèreté qui illustrent la délicatesse du tulle. Le choix des couleurs, vibrantes, pose sur ce motif traditionnel une lumière contrastée, vive, électrique qui apporte une justesse contemporaine à l’œuvre et l’emmène vers l’abstraction. Le travail des encres, apposées par superposition, requièrent un travail lent et minutieux qui doit être recommencé par les artisans à chaque impression. Chaque estampe est donc unique, c’est la de la Haute Couture.

 

Aline François-Colin